Simulation d'impôt

Les décisions gouvernementales et l’évolution des conjonctures économiques impactent régulièrement le montant de l’imposition. Les contribuables sont donc légitimement en droit de se demander quelle peut être la valeur de leurs impôts d’une année sur l’autre. Le recours à une simulation d’impôt permet de se rendre compte avec pertinence des versements approximatifs à envisager.

Comment se calcule
l’imposition ?

En France, l’impôt sur le revenu est progressif. En d’autres termes, il se calcule au travers d’un barème quoi est réactualisé chaque année à l’issue de la loi de finances. Le barème se découpe par tranche d’imposition. Pour calculer le montant de vos cotisations, vous devez passer par les étapes suivantes :

  • Division du revenu net imposable par le nombre de parts fiscales
  • Application du résultat au barème d’impôt
  • Multiplication du résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial.

Le revenu net imposable est défini par l’ensemble des salaires du foyer fiscal, incluant les salaires, les revenus du patrimoine, fonciers ou encore les pensions. Les abattements et réductions d’impôt se retirent de cette somme. Les parts du quotient familial, quant à elles, dépendent de la composition du foyer. Le tableau suivant répertorie quant à lui les tranches d’imposition de l’année 2020 :

Tranche d’impôt sur le revenu Taux d’imposition
< 10 064 euros 0%
Entre 10 064 euros et 25 659 euros 11%
Entre 25 659 et 73 369 euros 30%
Entre 73 369 euros et 157 806 euros 41%
> 157 806 euros 45%

A titre d’exemple, un couple dont le revenu net imposable est de 60 000 euros n’ayant pas d’enfant compte 2 parts fiscales (une par conjoint). Le foyer devra effectuer le calcul d’impôt suivant :

  • 60 000 / 2 = 30 000
  • Deux tranches d’imposition s’appliquent à ce résultat :
    • Les premiers 10 064 euros sont imposés à 0%
    • La tranche allant de 10 064 à 25 659 euros est imposée à 11%, soit 1 715,45 euros
    • La tranche allant de 25 659 à 30 000 euros est imposée à 30%, soit 1 302,3 euros
    • Le total obtenu est donc : 1 715,45 + 1 302,3 = 3 017,75
  • 3 017,45 x 2 = 6 035,5

Le montant de l’impôt à verser pour ce couple est donc de 6 404 euros. Toute simulation d’impôt se calquera sur ce type de calcul.

Pourquoi recourir
à une simulation d’impôt ?

Procéder à une simulation d’impôt permet de savoir approximativement quelles sont les sommes devant être reversées à l’Etat par rapport à ses revenus. Vous avez le droit et la possibilité de simuler votre imposition afin d’anticiper votre budget sur l’année.

Il existe deux types de simulateurs, à savoir le modèle simplifié et le modèle complet. Le simulateur simplifié concerne les contribuables qui déclarent des salaires, des pensions, ou encore des revenus fonciers, et qui déduisent des charges courantes telles que les pensions alimentaires ou les dons. Le modèle complet s’adresse quant à lui aux contribuables qui déclarent en plus du reste des revenus issus d’une activité commerciale, agricole ou libérale. Cela concerne également les associés et gérants d’entreprise.

Que va changer le prélèvement à la source
sur les cotisations ?

Le prélèvement à la source est entré en vigueur en janvier 2019. Concrètement, cette mesure n’a aucun impact sur le mode de calcul de l’impôt sur le revenu. Effectuer une simulation d’impôt aboutira donc au même résultat. C’est la perception du contribuable qui est modifiée, puisque ses cotisations sont dorénavant retenues notamment sur son salaire, et étalées sur plusieurs mois de manière automatique.

En d’autres termes, il s’agit d’un moyen pour l’Etat de moderniser ses processus et de désengorger les bureaux physiques de l’administration fiscale.